Douleurs lombaires et respiratoires : quels sont les traitements possibles ?

0
8
Douleur milieu du dos mal à respirer : causes et solutions

La douleur du dos forte ou aigüe suivie de difficultés à respirer est une plainte fréquente chez des adultes en activités ou non. Elle est appelée la dorsalgie. Elle laisse croire au patient qu’il est damné. Ce dernier se pose une panoplie de questions sur les origines d’une telle affection et comment est-ce qu’il pourrait s’en débarrasser.   

Avant de satisfaire les deux inquiétudes ci-dessus, il faut comprendre ce que c’est qu’une dorsalgie et comment est-ce qu’elle se manifeste ?

Qu’est-ce que la dorsalgie ?

Définition

La dorsalgie est une courbature du dos qui s’accompagne d’une vive douleur au niveau de la respiration. Elle se situe au niveau des côtes, donc des douze vertèbres dorsales. Ce phénomène freine la respiration ainsi que la mobilité des patients. Le malade sent une grande fatigue et à chaque inspiration, il se défend contre une douleur à lui couper le souffle.

Type de dorsalgies et les symptômes afférents

Il existe trois types de dorsalgies.

  • La dorsalgie symptomatique : souffrances aigües au niveau du rachis thoracique.
  • La dorsalgie statique : trouble de croissance ou de la statique ;
  • La dorsalgie fonctionnelle : douleur au niveau des muscles et sur le plan psychique qui s’accentue peu à peu.

Elle engendre des souffrances diffuses entre les omoplates et peut se localiser au niveau de l’une des articulations des vertèbres. Ce qui complique la respiration et s’assimile à un blocage de l’articulation. Ces symptômes peuvent semer le doute entre les douleurs fonctionnelles ou des douleurs cervicales lorsqu’elles sont situées au niveau des dernières vertèbres dorsales.

La dorsalgie est qualifiée de chronique, si elle devient répétitive ou est présente sur une durée de plus de trois mois.

Il est remarqué d’autres symptômes tels que l’hypertension artérielle, l’allergie qui se révèle par des sensations de fourmillement, des picotements et la sensation de fourmillements et les brûlures.

Quelles sont les causes des douleurs du milieu de dos ?

Ces douleurs ont des sources différentes :

  • symptomatiques : insuffisances cardiovasculaires, pleuropulmonaires, digestives, rachidiennes sous-jacentes ou une hernie discale ;
  • statiques : une cyphoscoliose ou une dystrophie rachidienne de croissance ;
  • fonctionnelles : qui sont favorisées par différents facteurs mécaniques et psychologiques.

Au nombre de ces facteurs se situent en bonne position, la sédentarité, les défauts de posture, l’anxiété et le stress. À cela, s’ajoutent le surpoids ou la grossesse, une musculature dorsale faible, les maladies psychiques, etc.  

Quels remèdes pour la dorsalgie ?

Les dorsalgies symptomatiques demandent particulièrement des traitements spécifiques. Mais la prise en charge thérapeutique concerne uniquement les dorsalgies fonctionnelles. Ces dernières consistent à muscler le dos et les abdominaux, à aider le relâchement des muscles, à assouplir la colonne vertébrale et à calmer les douleurs. Au nombre de ces activités, figure une activité physique et régulière adaptée, des séances de kinésithérapie ou chez l’ostéopathe.

Les prises en charge cliniques peuvent également porter sur :

  • la pratique d’exercices de respiration comme la respiration abdominale ou la relaxation ;
  • une éventuelle modification de l’ergonomie au travail ;
  • la prise des antalgiques ;
  • une prise en charge psychologique ;
  • des antidépresseurs au besoin.

Pour conclure, la douleur affectant le dos accompagné de difficultés respiratoires, s’avère une pathologie très pénible. Responsable de plusieurs gênes somatiques psychologiques et psychiques, elle est néanmoins prise en charge pour le bonheur des patients.